La Liseuse - Georges Appaix

 

 

Accueil > Les spectacles en tournée > Sextet mouvementé pour salle de lecture

Sextet mouvementé pour salle de lecture

durée : 40 minutes
Conception et mise en scène : Georges Appaix
Avec Georges Appaix, Séverine Bauvais, Jean-Paul Bourel, François Bouteau, François Combemorel (percussions), Jean-Pierre Larroche (machinerie, objets).
Régie générale : Xavier Longo
Costumes : Michèle Paldacci au Petit Atelier
Conception et réalisation du grand livre : Atelier Fabre Marseille
Diffusion / Production  : Pascale Hugonet
Administration : Elise Sut
Production : Compagnie La Liseuse, Marseille Provence 2013, Scène Nationale de Mâcon
Création les 20 et 22 avril 2010 à Marseille
20 avril 2010 - 20h - à la bibliothèque de l’Alcazar à Marseille
22 avril 2010 - 19h & 21h - aux Archives et Bibliothèque Gaston Deferre
co-production : La Minoterie théâtre de la Joliette / marseille objectif DansE, les Archives et Bibliothèque Départementales Gaston Defferre, la BMVR l’Alcazar.

Le Silence de la Bibliothèque ??
C’est assez beau le silence de la bibliothèque, le recueillement moins le religieux !
La concentration... la pensée... la rêverie...
Et si tout cela venait à être perturbé, brièvement, provisoirement, ça va de soi ? Si certains livres, certains lecteurs aussi étaient tout-à-coup pris d’agitation, d’agitation sonore qui plus est ?
Nous sommes six dans l’espace de la salle de lecture, plus les spectateurs, assis aux tables.Six danseurs, acteurs, liseurs, diseurs ; diseurs et demi, comme disait l’autre !
Six dont un qui s’y entend pour mettre en mouvement des objets, en l’occurrence des livres, et un musicien, percussionniste, pour en faire entendre le son !
Du texte circule, ou bien un texte circule, un texte ou une phrase ou un mot, tout autour de la salle et passant d’un interprète à un autre.
Changeant de forme aussi peut-être, d’une forme sonore à une forme écrite, d’une forme musicale à une forme plastique, du parler au chanter, d’un individu à un chœur.
Sortant des livres ou de nos mémoires, une arborescence ; les choses s’appellent, s’induisent les unes les autres ; par des rapports de sens ou de son, de rythme ;
Les livres nous emmènent, se mettent à avoir leur vie propre, si ce n’était pas déjà le cas. Des livres qui bougent comme d’eux mêmes, des livres enchantés !!

Georges Appaix, novembre 2009

« C’est un livre,
ceci est un livre.
C’est un livre à lire,
A voir, livre à voir
Ou à avoir .
Livre ouvert à voir
Ou à avoir ouvert, pour voir,
Pour lire, pouvoir lire.

C’est un bouquin
Un bouquin
Sorti par conséquent, pas forcément
Mais fréquemment,
De chez le bouquiniste,
Un bouquiniste !

C’est une somme, un ouvrage, un recueil
Une anthologie, toute une vie,
Un livre de chevet
A emporter sur l’île
A déguster sur place,
A dévorer, j’ai adoré ! »

Georges Appaix, mars 2009