La Liseuse - Georges Appaix

 

 

Accueil > Les spectacles en tournée > Torgnoles

Torgnoles


Duo avec Jean-Paul Bourel
création 2011

Conception et mise en scène
de Georges Appaix

De et par
Georges Appaix et Jean-Paul Bourel

Textes
Jean-Paul Bourel et Georges Appaix

Scénographie
Georges Appaix avec l’aide de Marie Ducaté, Jean-Paul Bourel et Xavier Longo

Lumière
Sylvie Mélis

Son
Olivier Renouf

Video
Antonin Appaix

Régie générale
Xavier Longo

Régie son
Emmanuel Proust

Costumes
Michèle Paldacci, Le Petit Atelier

Administration
Elise Sut

Diffusion/Production
Pascale Hugonet

Extraits musicaux :
The Rolling Stones : Waiting for a friend - Bob Dylan : Bob Dylan’s 115th dream -
Bob Dylan : If you see her, say hello - Les Rita Mitsouko : Alors c’est quoi -
Velvet Underground : After hours - Andy Emler MegaOctet : Regamuse -
Lou Reed : A gift - Lou Reed : No chance - Otis Redding : My lover’s prayer
et les voix de : Claudia Triozzi, Marco Berrettini et Sabine Macher

Production Compagnie La Liseuse,
en partenariat avec L’Officina - atelier marseillais de production/dansem et le théâtre des Bernardines (résidence de création).

Remerciements à Cécile Maurel et à Melk Prod (compagnie Marco Berrettini).

15,16,17 novembre 2011- Création au Théâtre des Bernardines / Festival Dansem à Marseille

« Un duo ? Usé !
Un binôme ? Trop technique !
Une paire ? Trop bouliste !
Un couple ? Non. Ca n’est pas le propos.
Un tandem ! Pas mal !
Des énergies qui s’ajoutent en allant vers la même direction, une confiance mutuelle, un seul guidon mais on peut se relayer le cas échéant !
Chercher, quoi qu’il en soit une relation de travail particulière, un équilibre dans la dissymétrie.
Rencontrer une personne d’une autre génération et mettre sur la table les préoccupations récurrentes de ce travail, pour chercher dans la confrontation à l’autre une forme différente, jamais ou très peu éprouvée depuis les débuts de ce travail, entre les spectacles de groupes ( 6,7,8,9 interprètes) et trois expériences de solo.
Remettre en jeu la relation au langage et la relation au corps en mouvement et y ajouter l’altérité. »

Georges Appaix
octobre 2010